Lumière sur Yohan, Coque Unique

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Yohan, j’ai aujourd’hui 32 ans et j’ai fondé mon entreprise coque-unique.com à la suite de mes études15 ans. J’ai monté mon entreprise en 2008, en parallèle de ma dernière année à l’université paris dauphine.

Mon diplôme en poche, je m’occupe aujourd’hui au développement de la boutique en ligne.

Pouvez-vous présenter rapidement votre projet ?

Coque-Unique est une entreprise née un peu par hasard, mais surtout avec la conviction que ça allait fonctionner. A ma sortie de la fac, j’ai ouvert une boutique dans Paris, dans celle ci, nous avons commencé par importé des coques et étuis de téléphone vendu directement en ligne. L’adresse du site correspondait à une adresse physique, et on s’est rapidement aperçu que les clients demandaient sans arrêt le design que l’on avait pas. Lorsque l’on avait des coques avec un motif zebre, les clients souhaitaient du léopard…

Après avoir cherché durant des mois des solutions, nous avons acheté une première machine d’impression en 2011 en provenance de chine…. Après 5 heures pour la faire fonctionner. Nous avons réussi à faire 2,3 coques personnalisées, puis le lendemain, impossible de la refaire fonctionner. Le fabricant chinois répondant approximativement à nos questions, voilà comment perdre 5000 € facilement.

Sur que nous avions la bonne idée, mais pas le bon partenaire, nous avons continué à chercher puis avons trouvé une solution interne pour imprimer directement les coques de téléphone. Suite à cela, nous avons commencé à développé un outil permettant à nos client de créer leur coque avec leurs photos et textes (coque-unique.com).

Aujourd’hui nous imprimons sur plusieurs supports différents comme des valises, sacoche d’ordinateur et des tshirts.

Au fil des années, notre capacité de production a augmenté et nous sommes aujourd’hui capable de créer plus de 5000 coques par jours !

En savoir plus sur Coque-Unique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *